le dimanche 22 décembre 2013 , nous nous rendons au solstice d'hiver à l'abbaye de Valsainte, marie-sylvie, son frére olivier et ses 3 enfants, michèle sont au rendez-vous

une pluie fine est au rendez vous, et malheureusement nous n'avons pas pu assistés au rayon de soleil dans l'église, mais la joie et le plaisir ont été là, car une harpiste était au rendez-vous

 

Murielle Schreder est une harpiste complètement atypique.
Elle pratique la harpe depuis l'âge de 8 ans, s'oriente très tôt vers la composition, d'abord à la harpe celtique, puis à la grande harpe.
Elle est l'une des rares harpistes à jouer des deux instruments (qui sont très différents de par leur taille et leurs répertoires). L'une des seules aussi à en jouer de manière "non conventionnelle", en ré-inventant le jeu de la main gauche par exemple pour avoir des basses très rythmiques, et à jouer avec des musiciens issus de la musique amplifiée et improvisée.
Sa démarche est orientée sur la recherche, l'expérimentation. Elle crée en 2008 une mécanique pour harpe celtique qui permet d'élargir le répertoire de l'instrument, et équipe sa harpe classique d'un système de micros corde par corde qui permet une amplification et des effets

un petit gouter nous a été offert à la fin de la cérémonie, sur le chemin du retour nous nous arrêtés à Banon à la bibliothéque le Bleuet

 

un petit magasin qui est plein à craquer, petite halte gourmande à Sault à l'établissement Boyer

 

 

ce fut une agrèable journée