dimanche 6 octobre , le soleil étant au rendez vous, balade vers le Mont Ventoux sommet français culminant à 1 911 mètres. Il fait environ 25 kilomètres de long sur un axe est-ouest pour 15 kilomètres de large sur un axe nord-sud. Surnommé le Géant de Provence ou le mont Chauve, il est le point culminant des monts de Vaucluse et le plus haut sommet de Vaucluse. Son isolement géographique le rend visible sur de grandes distances. Il constitue la frontière linguistique entre le nord et le sud-occitan

 

Avant d'être parcourue par trois routes principales, ce qui a permis le développement du tourisme vert et des sports d'hiver ainsi que l'organisation de grandes courses cyclistes, de bolides motorisés ou autres défis, la montagne était sillonnée de drailles tracées par les bergers à la suite de l'essor de l'élevage ovin entre le XIVe siècle et le milieu du XIXe siècle. Ces chemins ont désormais été transformés en sentiers de randonnée, à l'instar du GR 9.

 

Sa nature essentiellement calcaire est responsable de sa vive couleur blanche et d'une intense karstification due à l'érosion par l'eau, avec la présence de nombreux pierriers dans la partie sommitale. Les précipitations sont particulièrement abondantes au printemps et à l'automne. L'eau de pluie s'infiltre dans des galeries et rejaillit au niveau de résurgences au débit variable telles la Fontaine de Vaucluse. Le mont Ventoux est soumis à un régime méditerranéen dominant, causant parfois l'été des températures caniculaires, mais l'altitude offre une grande variété de climats, jusqu'au sommet à l'influence continentale de type montagnard, en passant par un climat tempéré à mi-pentes. En outre, le vent peut être très violent et le mistral souffle pratiquement la moitié de l'année. Cette géomorphologie et ce climat particuliers en font un site environnemental riche et fragile, constitué de nombreux étages de végétation, comme en témoigne son classement en réserve de biosphère par l'UNESCO et en site Natura 2000.

 

Le mont Ventoux, avec les noms principaux de ses cols et de ses abrupts
1 = Mont Ventoux - 2 = Col des Tempêtes - 3 = Tête de la Grave - 4 = Chalet Reynard - 5 = Pas de la Frache - 6 = Flassan - 7 = Rocher de Cachillan - 8 = Tête de Chauve - 9 = Tête du gros Charne - 10 = Tête du Fribouquet - 11 = Cime Saint Vincent - 12 = Grand Barbeirol

 

DSC_0005

le sommet est recouvert d'un nuage qui emméne de la brume

DSC_0006

DSC_0003

Depuis 1966, le sommet est coiffé d'une tour d'observation de plus de quarante mètres de haut surmontée d'une antenne.

 

DSC_0017        nous redesçons vers le camping et nous empruntons un sentier pour une jolie petite balade

 

 DSC_0012

 

DSC_0013

DSC_0017

DSC_0018  une maison appelée le contrat (contracté entre plusieurs propriétaires) , lors du reboisement du Mont ventoux au siécle dernier, les ouvriers s'en servaient pour abritaient le matériel et d'abri

DSC_0019 la photo est un peu flou

DSC_0020  à cet endroit il y avait une maison

DSC_0021

 

 

DSC_0023  une vue dégageait et un soleil trés agréable

DSC_0024

DSC_0025

DSC_0026

DSC_0030

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC_0029

 

 

 

 

 

 

 2 promeneurs au repos

 

 

DSC_0031

DSC_0027

DSC_0028

DSC_0032

DSC_0033

DSC_0034 la vallée du Toulourenc

DSC_0035 des rayons de soleil à travers les arbres

DSC_0036  vu du sommet du ventoux

 

 

DSC_0037

DSC_0039  une cabane réalisée avec des branchages

DSC_0040

DSC_0041

retour par malaucéne et petit arrêt au Groseau

 

DSC_0047

DSC_0043

le groseau est une « source vauclusienne » qui jaillit à Malaucène. Elle est, en importance, la seconde résurgence karstique du département de Vaucluse, après celle de la Fontaine de Vaucluse. Cette source donne son nom à une rivière qui se jette dans l'Ouvèze après avoir traversé les communes d'Entrechaux et du Crestet1.

DSC_0044

La source est située, à la sortie de Malaucène, sur la route du Mont Ventoux. Sa résurgence jaillit au pied d'une falaise de plus de 100 mètres de hauteur. Cet abrupt correspond à une fracture majeure, orientée N-E / S-O qui limité le massif du Ventoux au couchant2.

 

DSC_0045

DSC_0047

DSC_0046